Nouvelles

4 semaines plus tôt

JSco
Un projet de Reno a réalisé par Gestion Jpmlqc

Un projet de Reno a réalisé par Gestion JpmlqcUn autre de nos projets de transformation d'immeuble qui débutera cet automne pour livraison le printemps prochain.

Magnifique maison de ville 3 étages avec terrasse pleine grandeur sur le toit, garage double, grande espace à air ouverte rénovée à 100%, construction et matériaux haut de gamme.

Détails et pré-vente à venir plus tard cet automne.

Gestion JPMLQC Inc. - Société de partenariat d'investissement immobilier
... Voir plusVoir moins

 

Commenter sur Facebook

Merci pour le partage Stéphane Jacques

2 mois plus tôt

JSco
Revetement terminé! Demain, au tour des rampes et des balcons !!

Revetement terminé! Demain, au tour des rampes et des balcons !! ... Voir plusVoir moins

2 mois plus tôt

JSco
Installation des Fenetres !

Installation des Fenetres ! ... Voir plusVoir moins

2 mois plus tôt

JSco
Revetement extérieur presque terminé!Image attachmentImage attachment

Revetement extérieur presque terminé! ... Voir plusVoir moins

2 mois plus tôt

JSco

Le montage de la structure est commencé au 572, 79e avenue à Chomedey. 3 condos neufs à vendre | 3 chambres | Comptoir de quartz | Douche vitrée en céramique | Walk-in | Entrée privée | Cabanon. Livraison septembre 2017. Achetez votre condo maintenant et personnalisez votre condo en choisissant vos finitions de planchers et d'armoires ! ... Voir plusVoir moins

2 mois plus tôt

JSco

Un peu d'action sur le chantier des Iles Yale, on fait le branchement à l'aqueduc ... Voir plusVoir moins

2 mois plus tôt

JSco

Livraison 22 juin ... Voir plusVoir moins

3 mois plus tôt

JSco
APCHQ

APCHQ
Mise à jour sur les négociations dans la construction: Nous attendons depuis 24 heures une réponse des syndicats alors que nous leur avons demandé hier de revenir à la table de négociation du secteur résidentiel. Chaque heure compte parce que chaque jour de grève coûte 45 M $ à l'économie du Québec. Nous nous expliquons très mal qu'ils n'aient pas voulu s'asseoir à la table de négociation ce matin.

On doit tout faire pour en arriver à une entente le plus rapidement possible. Nous sommes disponibles pour négocier jour et nuit. Aimez et partagez si vous êtes d'accord avec nous !
... Voir plusVoir moins

Commenter sur Facebook

3 mois plus tôt

JSco
Nous sommes désolés des inconvénients que causeront la grève pour nous et nos acheteurs. Nous prendrons les mesures qui simposent pour réduire les impacts.

Nous sommes désolés des inconvénients que causeront la grève pour nous et nos acheteurs. Nous prendrons les mesures qui s'imposent pour réduire les impacts.L'industrie de la construction est présentement en grève, et ce, dans tous les secteurs. Voici des questions et réponses qui pourraient vous être utiles. Partagez svp!

Q1: En cas de grève, les salariés peuvent-ils travailler quand même sur une base volontaire exempte de pression de la part de l’employeur?

R1:Tout salarié qui désire travailler pendant une grève dans l’industrie de la construction a le droit de le faire. Cependant, vous ne pouvez pas l’obliger à donner une prestation de travail.

Q2: Quelles sont les conditions de travail qui continuent de s’appliquer?

R2: En cas de grève légale dans le secteur résidentiel, toutes les conditions de travail de la convention collective échue sont maintenues jusqu’à l’entrée en vigueur de la nouvelle convention collective.

Q3: Une grève légale touche-t-elle un secteur, ou tous les secteurs à la fois?

R3: La grève est déclarée par secteur.

Q4: Est-ce que les représentants syndicaux (ou tout autre salarié en grève) peuvent venir perturber les activités d’un chantier en cas de grève légale?

R4: Non. Bien que les manifestations et le piquetage à l’extérieur du chantier soient permis, les salariés en grève ne peuvent pas intimider, ni envahir les chantiers, ni y causer des dommages. Aucun représentant syndical n’a le droit de tenir une réunion de ses membres sur les lieux du travail sans votre consentement. Les représentants syndicaux peuvent rencontrer les salariés, mais ils doivent le faire durant les pauses ou en dehors des heures normales de travail.

Q5: Comment réagir si je suis victime d’actes illégaux sur mes chantiers durant la grève?

R5: Vous devez d’abord communiquer avec votre association régionale. Cette dernière vous référera aux personnes et services appropriés. Sachez que l’APCHQ prendra toutes les mesures appropriées, incluant les moyens légaux et recours en injonction, pour faire respecter la loi ainsi que vos droits. L’APCHQ exercera aussi, au bénéfice de tous ses membres, les recours disponibles pour sanctionner d’éventuelles contraventions à la loi.

Si la situation le nécessite, vous devez communiquer avec votre service de police.

Q6:En cas d’actes illégaux commis sur mes chantiers, de quelles informations ai-je besoin pour déposer une plainte?

R6: Pour qu’une plainte puisse mener à des poursuites concrètes, il faut un maximum d’informations. L’installation de caméras de sécurité ou l’embauche d’un gardien demeurent les meilleurs moyens de protection, d’autant plus qu’ils permettent de collecter l’information nécessaire advenant l’exercice subséquent de recours judiciaires.

Nous vous recommandons de noter les éléments suivants :

-Heure de la visite des délégués syndicaux et nombre d’individus. Si possible, noms et/ou affiliations syndicales des individus (avec photos).

-Adresse exacte du chantier.

-Nom des salariés et des représentants de l’employeur présents.

-Description détaillée des évènements survenus, des visites faites par les délégués syndicaux, de leur attitude, etc.

-Nature des menaces, de l’intimidation et des commentaires faits à l’endroit de tous les salariés et employeurs présents.

-Nature des dommages subis en raison de bris (avec photo).
Nature du discours global et des revendications du syndicat.

Q7:Les salariés ont-ils droit au chômage en temps de grève?

R7: L’assurance-emploi est accordée en principe sous deux conditions : la perte d’emploi doit être involon- taire et le demandeur doit être à la recherche d’un emploi; selon ces principes, les salariés en grève ou en lock-out n’ont pas droit à l’assurance-emploi.

Il revient cependant en tout temps à l’organisme fédéral compétent de décider de chaque cas d’espèce. Les employeurs sont souvent sollicités par certains de leurs salariés pour être mis à pied avant la grève, de manière à toucher de l’assurance-emploi. L’employeur qui acquiesce à une telle demande malgré un besoin de main-d’œuvre devra répondre, le cas échéant, aux questions posées par l’agent responsable de l’application de la loi. La collusion entre un employeur et un salarié pour favoriser l’obtention de prestations est illégale.

Lorsque la grève est annoncée, l’employeur qui produit un relevé de fin d’emploi doit obligatoirement inscrire la mention “conflit collectif” sur le relevé. Il s’agit là de l’unique façon de faire pour agir en toute légalité et ainsi ne pas financer indirectement la grève des salariés. Bien sûr, les salariés n’auront pas droit au chômage.

Pour d’autres informations sur l’assurance emploi dans des situations particulières comme un conflit de travail, consultez le site de Service Canada.

Q8:Si une grève entraîne un retard de livraison, suis-je responsable?

R8: En principe, non. La grève constitue un cas de force majeure reconnu par les tribunaux. Évidemment, chaque cas s’apprécie individuellement, selon ses circonstances propres. Les tribunaux considèrent normalement que la grève constitue un cas de force majeure lorsqu’elle empêche un entrepreneur ou un sous-entrepreneur d’exécuter son contrat, ou que cela entraîne des retards. Il faut cependant apporter au tribunal la preuve que c’est véritablement la grève, qui était imprévisible et irrésistible, qui a entraîné le défaut ou le retard, par opposition par exemple à une mauvaise planification ou à une négligence dans l’exécution des travaux.

Par ailleurs, les tribunaux n’hésitent pas à appliquer une clause contractuelle qui prévoit que l’entrepreneur est libéré des conséquences néfastes d’une grève. Il n’est alors pas requis de prouver la survenance d’une force majeure « imprévisible et irrésistible »; il suffit de démontrer que la grève est la cause du défaut d’exécution ou du retard. Les contrats mis à la disposition des entrepreneurs par l’APCHQ contiennent ce type de protection. Nous vous suggérons donc de prévoir une telle clause dans vos contrats si vous n’utilisez pas ceux de l’APCHQ. Soulignons que les contrats de GCR ne contiennent pas une telle clause.

L’Acheteur reconnaît que le Vendeur ne sera pas responsable du retard apporté à la livraison de l’immeuble si ce retard provient d’une cause indépendante de la volonté du Vendeur. Sans limiter la généralité de ce qui précède, les évènements suivants sont considérés comme une cause indépendante de la volonté du Vendeur : Une inondation, un incendie, un conflit de travail (grève ou ralentissement de travail), le défaut d’un fournisseur de matériaux ou de services, le retard dans les inspections par la société prêteuse ou toute autre cause assimilable à un cas fortuit et/ou une force majeure.

Au même effet, le Vendeur ne sera pas responsable du retard apporté à la livraison de l’immeuble ou de l’ouvrage si ce retard provient du défaut de l’Acheteur de remplir l’une de ses obligations lui incombant, en vertu du présent contrat.

Q9: Quel est le rôle de la CCQ en cas de grève?

R9: La CCQ envoie normalement des inspecteurs sur le chantier visité après avoir reçu une plainte formelle. Ils ont le mandat de poser des questions aux salariés et aux autres témoins des évènements. Cependant, ils n’ont PAS le mandat de se présenter sur les chantiers si des délégués syndicaux sont présents et que des actes répréhensibles sont commis. Le mandat d’assurer la paix revient à la police.
... Voir plusVoir moins

 

Commenter sur Facebook

Steve Thompson

Load more